Sportpxl intègre le RGPD

RGPD Sportpxl

RGPD Sportpxl

En quoi le RGPD impacte les photographes et organisateurs d’événements sportifs ? 

Le RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données) a été instauré le 25 mai 2018 et s’applique à tous les organismes de l’Union Européenne dont l’activité concerne la collecte, le traitement ou le stockage de données personnelles. Cette loi nous renseigne sur les différents éléments qui peuvent servir à identifier une personne dans la sphère numérique.

Ce règlement a un impact sur le domaine de la photographie, il n’est plus possible de poster des photos aussi librement qu’avant. Dans une photographie on retrouve de nombreux éléments qui peuvent représenter des données personnelles. On peut citer le visage, le lieu, l’heure, la date, et tout ce qui est lié à l’identité d’une personne.

Au sein d’un événement sportif

Les données personnelles se définissent par les coordonnées, les résultats, les données GPS, et également les vidéos et les photographies. Aujourd’hui il est toujours possible pour les photographes de prendre des photos des participants et qu’ils les publient ensuite sur différents canaux. A condition que les participants en question signent préalablement une attestation de consentement qui donne la permission aux photographes de publier leurs photos. Ce qui est souvent le cas : les organisateurs de trails, courses sur route, ou triathlons, obligent leurs participants à les autoriser à exploiter les images prises par les photographes. A condition d’être accrédité par l’organisation.

Le stockage des photos

Malgré cette autorisation, le temps de stockage des données personnelles a des limites. Celui-ci se défini au préalable pour que le sujet connaisse la période pendant laquelle ses données seront utilisées. Le participant a aussi la possibilité de demander la suppression de ses données, dont les photos.

Dans ce contexte, la suppression des clichés restent flou car généralement dispersés sur différents canaux de stockages et diffusions : Google photos, Amazon, Facebook pour ne citer que les plus gros. Les clichés du coureurs en question se retrouvant noyés au milieu des centaines d’autre photos prises le jour de la course, l’identification et la suppression devint alors fastidieuse voir impossible.

Sportpxl et le RGPD

Sportpxl, dans son approche d’identification des coureurs utilise une technologie en accord avec cette loi RGPD et il facilitera la gestion des photographies. Le but étant de permettre aux photographes de sport de gagner du temps dans la gestion de leurs photos notamment grâce à l’identification par le dossard. Ainsi la plateforme protège les données personnelles de chaque sportif, qui peut gérer sa diffusion ou non en quelques clics.

Ce nouveau règlement reste contraignant pour les organisateurs d’événements, en plus des autres données des participants à traiter, la gestion des photos doit être irréprochable et pour cela il faut y consacrer du temps supplémentaire. La solution pour ces organisateurs est de laisser le photographe de l’événement s’occuper du traitement et de la diffusion des photos.

Pour relever le défi de la protection des données personnelles, un point essentiel pour les organisateurs d’évènements sportifs reste la centralisation des clichés sur une seule et même personne avec une identification rapide des coureurs.

Testez la plateforme Sportpxl ici


D’autres articles similaires :

Comment estimer ses photos de sport ?

Comment vendre ses photos de sport ? 

Sportpxl : comment est née notre plateforme de gestion de photos running, trail et sport d’endurance ?

1 réflexion sur “Sportpxl intègre le RGPD”

  1. Ping : 10 conseils pour améliorer ses photos de sport - Sportpxl

Les commentaires sont fermés.